Le bien-être au coeur du business

28 juin 2021

 

Interfilière finds by Jos Berry #2

 

Depuis 2001, le trend Forum d’Interfilière illustre la pluralité de l’industrie de la lingerie, du bain et de l’active wear. Bien qu’ayant essuyé certaines critiques sur le manque de direction claire et sur son point de vue avant-gardiste, il est toujours très plébiscité par les visiteurs. Or, c’est précisément la diversité de l’imaginaire et la multitude du champ des possibles qui ont gardé la mode en vie en ces mois difficiles de pandémie. En effet, l’équilibre entre besoin et plaisir personnel est une très forte motivation d’achat. Récemment, le lien profond entre la lingerie seconde peau et les femmes s’est illustré dans le tumulte social du No Bra, en particulier avec les mouvements me-too et Body-Positive.

 

Au cours des 18 derniers mois, la prise de conscience autour du corps comme vecteur du bien-être et de l’accès à soi, a pris une importance considérable. Coupées du lien social et contraintes au shopping non essentiel, pour trouver une direction les femmes se sont tournées vers les réseaux sociaux et les groupes de discussion en ligne. Les investigations sur le psychisme du consommateur dépassent désormais la recherche de tendances. Aujourd’hui, les grandes questions des marques sur le comportement d’achat des femmes sont : Qu’est ce qui les motive ? Que recherchent-elles, et ensuite ?

 

«La pandémie a provoqué un changement dans la façon dont les gens s’engagent avec leur garde-robe», explique Forbes-Bell. « Les confinements nous obligeant à rester à l’intérieur, le manque de vie sociale a mis l’accent sur la façon dont les vêtements nous faisaient nous sentir, plutôt que sur leur valeur esthétique. » Nous voyons donc apparaitre une emphase du confort ! « Le besoin d’être non seulement à l’aise physiquement, mais aussi psychologiquement dans ce que nous portons restera probablement, car les gens se sont rendu compte que les vêtements peuvent être utilisés comme un outil pour faciliter l’accès au cognitif et au bien-être général. » remarque Shakaila Force-Bell, psychologue de la mode, dans l’une de ses interviews avec BOF. « La pandémie a également modifié la façon dont les tendances se forment avec jusque-là, un ruissellement vers le haut », dit-elle. “Plutôt que d’être largement dictés par les saisons, les consommateurs cherchent l’inspiration chez eux et sur leurs flux de réseaux sociaux”

 

Pendant le confinement, les femmes ont commencé à apprendre à s’aimer, souvent devant un miroir, après un cours de fitness en ligne. Au-delà du yoga, les méthodes expressives comme le barre shape et la danse en piscine ont maintenant des adeptes enthousiastes aux quatre coins du monde. Vêtues de lingerie et d’articles pour “Récupérer votre féminité intérieure”;  selon une fan de danse de piscine, on entend souvent : “Nous avons l’habitude de tout voir à travers le regard masculin, découvrir nos vraies formes est libérateur.”

 

Au prochain salon Interfilière, les heureuses découvertes du bien-être guideront la motivation des exposants dans l’innovation, tout en profitant de la croissance de cette nouvelle communauté du monde de la lingerie.

 

« Nous aimons ces nouvelles petites entreprises, nous aimons leur état d’esprit, les gens qui se soucient de nous et aux cotés de qui nous apprenons », remarquent Fabio et Alessandro d’Innova. Ce spécialiste italien de la maille circulaire, offre avec une gamme flexible et une force de réaction, insistant sur le fait qu’être durable est une priorité de bien-être. En Septembre, chez Innvova vous retrouverez les prototypes Interfilière réalisés par Mila Krasna, la marque slovaque qui promeut le sex-appeal féminin de manière ludique et sportive.

 

Rappelons-nous que nous tous, visiteurs et exposants, sommes des consommateurs en quête d’empathie.

 

Le bien-être au coeur du business

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux