D2P BILLON peaufine sa nouvelle gamme de polyamide végétal

11 mars 2019

C’est une course contre la montre qu’a menée le tricoteur français pour présenter, sur le salon Interfilière Paris, la dernière-née de la gamme Enola : un tissu maille très léger, tricoté sur métier jauge fine, à partir de l’EVO®, le nouveau polyamide « végétal » de Fulgar obtenu à parti de la fibre de ricin. « Nous sommes extrêmement satisfait du résultat : ce titrage de fil très fin nous a permis de réaliser une qualité très aboutie, de 160 g, au toucher exceptionnel, beaucoup moins savonneux qu’un polyamide issu de la pétrochimie. Les qualités de ce polyamide végétal naturellement thermique sont remarquables, respirabilité, séchage rapide, contrôle des odeurs. Cette qualité nous permet aussi de proposer des nouveaux tissus stretchs avec 25% de LYCRA® », explique Xavier Minsac, directeur des ventes. Le premier polyamide végétal développé l’an dernier par D2P Billon n’avait pu aller en-deca de 250g, avec 8% d’élasthanne seulement.

C’est bien sur la voie du développement durable que D2P Billon compte désormais s’engager avec une autre innovation présentée sur le stand, un polyamide recyclé réalisé à partir des déchets de tricotage, et un projet de développement en cours pour un polyamide à base de Seaqual™, fibre obtenue à partir des déchets récupérés au fond des océans et développée pour l’instant sur des polyesters. Les investissements dans l’outil de teinture vont dans le même sens avec des nouvelles machines permettant de réduire de 5 fois la consommation d’eau et donc d’entrants utilisés.

Restez au courant des actualités du salon et du marché

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux